L’L’Équipement de prétraitement cyclique de combustible iest une technologie espagnole qui a été mise au point dans deux projets THERMIE de l’Union européenne D. G. XVII dans le cadre de l’utilisation rationnelle de l’énergie dans le transport

 
 
Fonctionnement du système
 

PRÉUNITÉ

Le combustible qui provient du réservoir subit un choc thermique lorsque le combustible passe à travers un serpentin, à l’intérieur duquel circule de l’eau chaude qui sort du moteur afin d’être refroidie dans le radiateur, et une résistance à collier, ce qui provoque un sandwich thermique.

 
UNITÉ

Le combustible qui provient de la PRÉUNITÉ passe à travers un serpentin à l’intérieur duquel est logée une résistance à noyau et entièrement enveloppé, à l’extérieur, d’un alliage de minéraux (ZAMAK). L’ensemble est encapsulé avec une résine époxy et recouvert de caches en aluminium

 
CAPTEUR

- Le combustible qui provient de l’UNITÉ passe à travers les capteurs de combustible dans son parcours vers la pompe à injection ; l’information est transmise au centre de commande qui la traite et détermine les paramètres de déconnexion des résistances de la PRÉUNITÉ et de l’UNITÉ afin d’obtenir une combustion parfaite dans la chambre.

- Le capteur atmosphérique transmet l’information au centre de commande de la température de l’air extérieur afin de faciliter la réaction exoénergétique.

 
CENTRE DE COMMANDE

Lorsque le moteur démarre, le CENTRE DE COMMANDE teste l’état de l’équipement pendant trente secondes. Après quoi, il active les résistances sans avoir recours aux batteries puisque l’alternateur est en train de travailler.

 

 

 

Le CENTRE DE COMMANDE envoie les signaux de connexion et de déconnexion à la PRÉUNITÉ suivant les températures indiquées par les capteurs.

Le CENTRE DE COMMANDE dispose d'une sortie série RS232 qui peut être raccordée à un MODEM GSM/GPS, ce qui permet de programmer l'équipement en envoyant des messages courts depuis un téléphone portable autorisé. La programmation de l'allumage de l'équipement, le moteur étant à l'arrêt, permet d'optimiser les premiers démarrages des véhicules en améliorant la phase froide des moteurs, celle qui est la plus dure pour ces derniers, en raison des basses températures, celle où ils polluent le plus et où la consommation de combustible est la plus élevée.

CECI AFIN D'ASSURER LE RESPECT DU PROTOCOLE DE KYOTO

Résultats

ÉCONOMIE EN COMBUSTIBLE

CERTIFIÉ PAR L'UNION EUROPÉENNE, 5 % en moyenne
Projet Thermie (TR/156/92/ES/FR/BE et TR/0048/ES/PO) réalisé sur toutes sortes de véhicules en Espagne, au Portugal, en France, en Belgique et en Grèce.

RÉDUCTION DE LA POLLUTION

CERTIFIÉ PAR L'UNION EUROPÉENNE, 50 % à puissance maximale et jusqu'à 99 % en accélération à vide (Euronormes) de particules non brûlées. Réduction des émissions de CO2 de 10 % en moyenne.
NOUS NE RÉDUISONS PAS LA PUISSANCE DU MOTEUR.

AMÉLIORATION DU MOTEUR

La réduction radicale des hydrocarbures non brûlés, en éliminant les particules incandescentes qui encrassent l'huile du moteur et érodent certaines parties du moteur, des cylindres, des soupapes, etc., contribue à prolonger la vie du moteur.

DURÉE DE VIE DU PRODUIT

L'EPCC ne comporte pas de pièces d'usure à remplacer.

 

Installations

L'EPCC s'installe en 2 ou 3 heures sans avoir à modifier les conditions du moteur.

 

 

SCHÉMA D'INSTALLATION

Domaine

CAMIONS À CHÂSSIS LONG ET COURT
AUTOBUS
AUTOMOBILES
MACHINES INDUSTRIELLES
MACHINES DE TRAVAUX PUBLICS
ÉQUIPEMENT DES FORCES ARMÉES
BATEAUX À MOTEUR DIESEL
MOTEURS DE COGÉNÉRATION
HOMOGÉNÉISATION DE DIESEL À BIOCOMBUSTIBLES

 

ÉQUIPEMENT DE PRÉTRAITEMENT CYCLIQUE DU COMBUSTIBLE 12 VOLTS

SCHÉMA D'INSTALLATION

Domaine

TOURISMES
TAXIS
FOURGONNETTES
MONOVOLUMES
4 X 4
CAMIONS ET CAMIONNETTES JUSQU'À 3 500 KG.

 

2005 - Maperon - 1024 x 768 - IE 6.0